Mona Lisa

Deux textes proposés pour répondre à un concours (fumisterie…?) sur le thème de MONA LISA (400 caractères maximum).

Ce soir Lisa, je t’ai apporté ces fleurs sauvages, délicates et diaphanes, cueillies ce matin sur un chemin de Toscane. On les nomme fumaria… T’en souviens-tu Lisa ?

Te souviens-tu aussi de ce petit chemin brumeux et de ce pont romain sur lequel, timidement, je t’ai embrassée pour la première fois ?

Nous étions si jeunes, à peine 16 ans pour toi, et guère plus pour moi. Tu as souri… Comme aujourd’hui… Ma Dona tu étais si belle dans cette robe rouge…Bien des années ont passé et si les vernis ont craquelé, si le ciel s’est assombri derrière toi, ton sourire merveilleux lui est toujours là… Intemporel et tellement délicieux… Ô mon coeur, une larme à tes yeux ?

Le parfum des fumaria ou bien l’émotion de me revoir…?

Le second…

Joconde, ma Gioconda… Tu fais bien ta maligne à regarder passer le monde entier derrière ton plexiglas à l’épreuve des balles… Imperturbable, tu restes toujours de glace… Mais j’ai le sentiment que lorsque tu m’apercevras, sacrée gamine, alors ton sourire éclatera et tes jolies dents nacrées enfin l’on pourra deviner… Lisa, ma Florentine… Cette fois je peindrai tes jambes, puis dans un nuage de fumée dont j’ai toujours le secret, ensemble nous quitterons ces lieux… Et tiens… Pourquoi pas en hélicoptère ? Tu verras cela devrait te plaire… !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s