Mémoires d’une Sérial-killeuse

Longtemps je me suis demandé s’il était possible d’être à la fois moche, con et vulgaire…
Depuis que cette mademoiselle Van den Poël-Necken a emménagé au 37 dans l’appartement qui était libre depuis des mois et situé juste en face du mien, j’ai obtenu une réponse à cette question…
Mon dieu qu’elle est moche…! Et conne ! Et méchante aussi…
L’autre jour, je suis certaine que c’est elle qui a rayé la peinture de ma Mini Cooper garée sur le parking…Mais elle ne perd rien pour attendre cette pouffiasse parce que je suis bien décidée à me venger…Elle finira dans un sac poubelle celle là aussi…comme toutes les autres….

One Reply to “Mémoires d’une Sérial-killeuse”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s