Émoti-conne.

Une chanson d’actualité…

Comme un virus qui traînerait dans l’air

L’air du buzz, et déjà l’plein des galères

Défense d’afficher, nos envies, nos pensées

Sur des murs de carton-pâte, d’pâte à modeler

Murailles de dédain, aux décos de cinoche

Vous nous mentez, hou ! Com’ c’est moche !

Depuis notre naissance, depuis le début

Des laitues, vous nous vendez, déçus, déçus…

Depuis notre naissance, depuis le début

Des laitues, vous nous vendez, déçus, déçus…

Pauvreté du discours, au secours la syntaxe !

Médiocrité, rouge sang, impaire et passe

Défauts des papiers, roule sans l’assurance

Tombereau d’ordures, frisant l’indécence

Internet pas très net, cache l’adresse IP

Et crache son venin, asséne ses vérités

Et surtout n’oublie pas, pauvre… môme

De décorer ton fumier, d’un émoticone !

Et surtout n’oublie pas, pauvre… môme

de décorer ton fumier, d’un émoticonne !

Échange d’opinion, des mots de passe-passe

Suivre protocole, mais jamais personne en face

Qu’un avatar en pixels, une tronche de spam

Intelligence artificielle, c’est ça le programme ?

Vide ton panier, tu t’es planté, ma jolie !

Out le Black Berry, déconnecte ton Wifi

Réalité devient virtuelle avec application

La puce à l’oreille, et casser l’fil des émotions…

Réalité devient virtuelle avec application

La puce à l’oreille, et casser l’fil des émotions…

Et surtout n’oublie pas, pauvre conne

De décorer ton fumier, d’un émoti-conne !

D’un émoti-conne… !

Texte Ernest Salgrenn® Tous droits réservés. Février 2021.

8 Replies to “Émoti-conne.”

  1. Certainement pas ! On a déjà les pieds dans l’eau, ici ! Je m’en remets à des spécialistes pour ce qui est de trouver des mélodies à mes textes ! J’ai écris ça en écoutant un CD de Maurane, ce matin. Sa voix m’a aidé pour le rythme.

    Aimé par 1 personne

    1. Quelle voix cette Maurane, une voix totalement maitrisée au service de l’émotion. Elle n’est jamais au taquet, mais on sent toute la puissance qu’elle a encore disponible, qu’une autre lâcherait bêtement, qu’elle ne consomme pas et qui s’ajoute à l’émotion. Je l’adore.

      Aimé par 2 personnes

  2. Imaginer la voix de Maurane chantant ces paroles en change complètement la perception. J’avais démarré la lecture d’une chanson « satirique » et puis, au souvenir du chant désespéré de Maurane, je l’ai relue sur un ton beaucoup plus nostalgique. J’espère que ce texte trouvera bientôt son compositeur. Danielle

    Aimé par 2 personnes

    1. Effectivement, la mélodie peut tout changer. J’adore aussi cette chanteuse malheureusement disparue beaucoup trop tôt. Des amis belges, qui l’avaient croisée quelque fois à Bruxelles où elle résidait, m’ont dit qu’elle était très abordable et chaleureuse. Il y avait dans sa voix une douceur réconfortante qui manque.

      Aimé par 1 personne

  3. Excellent texte qui est une attaque en bonne et due forme vers ceux qui se cachent derrière des écrans et des pseudos pour déverser leurs ordures et leurs insultes.
    Je verrai bien une mélodie rythmée de Julien Clerc sur ce texte, une mélodie qui donnerait une chanson interprétée par Benabar.
    Sinon ce texte pourrait être récité sous la forme d’un slam par Grand Corps Malade qui saurait lui donner toute sa puissance.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s