C’est Quant ?

Peu de temps pour répondre à ce défi. J’ai fait ce que j’ai pu, l’important était surtout de participer ! Joyeux Noël à toutes et tous !

Veille de Noël. La scène se passe en banlieue dans un immeuble de la cité de l’Espoir, et la neige tombe dru, bien sûr.

 » Coucou! C’est moi, chéri ! Ta p’tite femme qui rentre des courses ! Et j’t’ai rapporté des oranges, mon Tintin ! Ça t’fait plaisir au moins ?!
— Aurais préféré une boite de caviar… !
— Alors, et toi ? k’est-ce t’as foutu pendant tout c’temps ?
— Que dalle ! Tintin’a bullé !
— Feignasse !
— Toi même !
— OK, on se calme, un partout, la balle au centre ! Et la bûche ? T’as pensé à la bûbûche ?
— Mince, non ! J’savais bien qu’j’oubliais quelque chose… !
— Et les baguettes magiques qu’on allume et qui font des étincelles ?
— Oui, ça j’ai pas oublié ! Et puis j’ai pris introït aussi…
— Une tro-ite ?
— Oui, de la tro-ite… fumée !
Ma Jeannine, elle a une paire de seins à damner un saint, mais à côté de ça c’est sûr qu’elle n’a pas inventé le fil à couper le foie gras : entre elle et Einstein, y a un écart qui est incommensurable…
— Tiens, j’te le donne en mille qui que j’ai croisé au rayon des surgelés ?!
— J’sais pas, et j’m’en fous un peu…
— Ben, j’vais te le dire quand même ! J’suis tombé sur le fils ainé des Meune, ceux du cinquième !
— Ah, bon… il est sorti de zonzon ?
— Ouais, y l’on laissé sortir pour Noël ! J’te dis pas comme il est jeûne le Moyeu !
— Tu voulais plutôt dire joyeux le Meune, non ?!
— U…iiii !
Des fois, même moi qui ai l’habitude, j’ai du mal à la suivre, ma Jeannine… Heureusement : elle a d’autres qualités…
— Dis, mon sucre d’orge, t’enfilerais pas une minijupe maintenant, rien que pour me faire plaisir, et puis qu’ensuite tu monterais sur le tabouret pour nous installer l’étoile tout en haut de not’ conifére… ?

Ndla : Jeannine est le nouveau nom du premier renne du père Noël après son aïdoïopoïèse (pas facile à placer celui-là non plus !)

Décembre 2021. Ernest Salgrenn.

16 Replies to “C’est Quant ?”

  1. Il n’y a pas que des sapins en cette période de Noël !
    « — Dis, mon sucre d’orge, t’enfilerais pas une minijupe maintenant, rien que pour me faire plaisir, et puis qu’ensuite tu monterais sur le tabouret pour nous installer l’étoile tout en haut de not’ conifére… ? »
    C’est la période des lutins mutins, oui ! Et des petits malins pas cons qui savent y faire!…

    Aimé par 2 personnes

    1. Oui, c’est exactement ça ! Les mots imposés sont en gras. J’ai un peu rusé à ma manière pour certains d’entre-eux (l’ introït fumée !). Le principe de ces défis est amusant, je trouve. Bonnes fêtes à toi, et à très bientôt pour de novelles lectures.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :