Coussin péteur.

Cette nuit, vers trois-quatre heures, j’ai inventé le moteur à air comprimé.

Oui, cela m’arrive souvent d’inventer des choses comme ça, la nuit pendant mon sommeil. Et, non, je n’ai encore rien fait breveter !

Pour le moteur à air comprimé, j’ai vérifié tout de suite, dès ce matin, sur Wikipédia. Pour voir. Et j’ai appris que cela a déjà été inventé par quelqu’un d’autre, un certain Guy Nègre qui vivrait au Luxembourg ! Un peu déçu donc d’avoir été devancé, une fois de plus, sur ce projet écologique, mais tout de même rassuré sur ma capacité à imaginer des trucs sympathiques (Je n’invente que des trucs fun, c’est un choix personnel que j’assume totalement !).
Rappelez-vous (pour ceux qui me suivent depuis le début) mon idée de transformer à moindre frais de simples aspirateurs domestiques en respirateurs médicaux lorsque nous étions en pénurie, idée reprise, là aussi, seulement quelques semaines plus tard par d’autres petits futés.
Ce n’est donc pas la première fois que je me fais doubler ainsi. Tenez, avant cela, c’était sur un projet de véhicule amphibie pour observer le fond des mers. J’ai découvert, avec un peu d’amertume, lors d’un reportage à la télévision, qu’un type (dont j’ai oublié le nom, pardon pour lui) avait inventé quasi le même véhicule (l’important étant surtout le système « ingénieux » de ballasts permettant d’observer en toute sécurité les petits poissons). Ma femme a éclaté de rire en voyant ma tête devant la télé. Elle a l’habitude maintenant. Cela se termine le plus souvent comme ça. Mais, elle a raison : il vaut mieux en rire qu’en pleurer. N’importe comment, je n’ai pas le sens des affaires. Et puis pas mal de flemme aussi, je l’avoue. J’invente à tout va, certes, mais passe très vite à autre chose.
Pour en terminer, ma plus belle invention, à mon avis, reste peut-être celle d’un système de production d’énergie par coussin péteur (c’est moi qui l’appelle comme ça, pour rigoler !). C’est finalement assez simple comme système, et cela devrait fonctionner aux petits oignons, mais, curieusement (j’ai vérifié !) personne n’a encore eu cette idée géniale. Alors, j’attends. J’attends d’en entendre parler à la téloche…

Photographie et texte Ernest Salgrenn. Janvier 2022. Tous droits réservés.

2 Replies to “Coussin péteur.”

  1. Salut le nouveau Geo Trouvetout…
    1° Pour le coussin péteur… je l’ai inventé de nombreuses fois, surtout quand je mettais beaucoup d’oignons dans ma cuisine!
    2° Guy Nègre m’était bien connu pour deux raisons:
    2a° Il était né l’année des génies: 1941… oups!
    2b° Son invention n’était, semble-t-il, qu’une arnaque à la graisse de hérisson comme l’aurait dit le capitaine Haddock. Une autre raison qui m’intéressait!

    Salut Ernest… depuis le sable méditerranéen…

    Aimé par 1 personne

  2. La graisse de hérisson ? Pour une fois, je ne suis pas de ton avis, mon ami ! Le moteur fonctionne parfaitement apparemment, le souci principal ne concernerait que l’autonomie. Un constructeur a d’ailleurs lancé la production d’une petite citadine. Reste que cela demande tout de même à gonfler de l’air à 300 bars (donc énergie !).
    Salut Norbert… depuis mon arbre perché !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :