Croire.

Une vie a passé…

Loin, si loin aujourd’hui, nos amours adolescentes, nos belles aventures sans lendemain, nos étreintes maladroites sur un lit de fougères, et puis nos peines aussi, étouffées mais jamais vraiment oubliées. Loin, si loin encore, nos projets fous, nos châteaux en Espagne, nos parties de poker menteur sur avenir radieux, des as plein les manches, destins de rois ou bien de valets au cœur transi imaginant alors que le ciel serait éternellement bleu aux amoureux comme nous. Et surtout, qu’un timide « je t’aime, mon amour » durera toute une vie…

Naïf, j’étais. Si naïfs, nous étions…

Aux déceptions amères, traversées du désert, coups profonds qui blessent, tristes retours de noces, faire face et être si forts qu’à la fin se relever toujours.

Oui, croire, obstinés et courageux que nous sommes, qu’à la toute fin une dernière fois encore, on se relèvera…

Ernest Salgrenn. Mai 2021. Tous droits réservés ®.

12 Replies to “Croire.”

  1. Salut Ernest! Tu m’as amusé… bien que ta réflexion soit moins souriante. Que de vérités, que de gens concernés par ton texte. Pfffffffff…
    J’ai bien sûr passé, souvent, par l’état d’esprit reflété, sauf les châteaux en Espagne. En tous cas pas dans ma jeunesse! J’ai attendu la seconde moitié de ma vie pour le construire. Un château? Oui un château avec une mise de fond de 6000 euros (six mille) et pas mal d’investissement physique dans cette aventure.
    Merci pour tes réflexions. Bien amicalement à toi!

    Aimé par 2 personnes

    1. Je suis content d’avoir un petit signe de toi de temps en temps. Des châteaux en Espagne (ou des auberges espagnoles !) nous en avons tous fait, je pense. Et c’est tant mieux, car les « rêves » : il n’y a que cela qui compte finalement. Bonne journée, l’ami.

      Aimé par 1 personne

  2. un texte incantatoire probablement destiné à maintenir une certaine forme d’érection, dans le simple fait de se relever et d’être encore debout sans aller chercher plus loin. ça me parle bien. Mais parfois essayer de se recoucher faire un avec le lit du fleuve c’est pas mal non plus.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :