Ironie.

Elle m’attend depuis bien longtemps déjà. Impatiente de nos rendez-vous manqués, manqués de si peu parfois, presque à deux doigts d’y passer…
Cette nuit, elle s’assoit au bord de mon lit. Sans bruit. Ombre à peine masquée face à ma dérisoire ironie.
« Est-ce l’heure, cette fois… ?
— Oui… « 

11 Replies to “Ironie.”

  1. Bonjour, bonne graine,

    Merci pour un beau texte sans appel… appel auquel il paraît que l’on ne peut se dérober…

    Conseil léger (sur gravité tombale):
    Ne jamais redouter la camarde. C’est une camarade que l’on connaît si bien, après tout; à force de la côtoyer. Mais cette farceuse prend un malin plaisir à nous empêcher de vivre. Je l’ai déjà écrit à d’autres de nos amis: en ce qui me concerne, je serai en retard à mon enterrement.

    Prendre une petite laine, peut-être, je redoute qu’il fasse un peu frais selon l’endroit de destination.

    Aimé par 3 personnes

  2. Il y a des questions à ne jamais poser…
    Il me semble que regarder voler les mouches si l’on sent sa présence, est un mépris auquel elle ne résiste pas et s’en reviendra alors à un prochain moment. C’est toujours ça de gagné et peut-être qu’à force elle se fatiguera et gagneras-tu l’éternité ?
    Bref, à mon enterrement que personne ne compte sur moi ; je ne me rend jamais à ce genre de réjouissance !
    Sinon Ernest, que voilà un texte aussi complet que concis. Cela nous change de ton roman qu’il va falloir que j’imprime pour le lire… confortablement installée ! 😉
    Bon dimanche et régale-nous encore !

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci Dominique ! Si tu possèdes une « liseuse » tu peux également l’enregistrer à partir de SCRIBAY.com car j’ai autorisé le téléchargement. (moins couteux que d’imprimer des pages). Sinon, je t’enverrai un exemplaire mais il va falloir attendre un peu !
      Amicalement

      Aimé par 1 personne

    2. Même chose pour le roman: je veux pouvoir le savourer à mon aise (donc à mon rythme de lecture). Ah! Ces moments exquis de jadis ou le coupe-papier incisait, en la faisant crisser de votre propre anticipation, la page suivante…

      Aimé par 2 personnes

      1. heu, oui… à condition de ne pas être trop impatient de lire la suite et d’avoir l’instrument à portée de main ! personnellement je glissais délicatement le doigt entre les 2 pages et hop, je déchirais tout, ça allait plus vite. mais je me suis fait confisquer beaucoup de livres ainsi maltraités !

        Aimé par 2 personnes

    1. Hello ! Je suis allé voir ce matin pour comprendre pourquoi tu n’arrives pas à enregistrer sur ta liseuse… et… j’ai réussi à le faire ! Donc : as-tu vu sur le coté droit l’icône : « Télécharger » ? juste au dessus de celle de Facebook. Normalement si tu cliques dessus tu as ensuite la possibilité entre EPUB (liseuse) ou bien PDF. Cela devrait fonctionner ! Tiens moi au courant ! Bonne journée.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s